La cuisine de Gandi

Accueil > Hébergement > page 2

Hébergement

Fil des billets - Fil des commentaires

Que faire si son serveur ne répond plus ?

Comme vous le savez probablement déjà, notre plateforme vous met à l'abri d'une panne matérielle sur votre serveur.

En effet, en cas de soucis sur la machine ou si nous suspectons un problème à venir (température anormale, mémoire corrompue...), votre "serveur" sera migré automatiquement sur une autre machine. Par contre, si vous avez un problème interne à celui-ci et qu'il ne répond plus, c'est alors souvent à vous d'intervenir.

Penser infrastructure web

Comme vous le savez, notre système est flexible et vous permet de passer à n'importe quel moment et autant de fois que vous le souhaitez d'un serveur sur 1 part (1/64 de machine + 1/64 en boost, 256Mo de Ram) à un serveur de 16 parts (1/4 de machine + 1/4 en boost, 4Go de Ram), mais nous avons de plus en plus de clients qui après le lancement de leur service sont victimes de leur succès et se retrouvent en limite d'utilisation des 16 parts et viennent nous demander des serveurs de 24 ou 32 parts.

Notre réponse est souvent la même, nous leur conseillons alors de penser infrastructure web plutôt que serveur web.

En effet, notre solution vous permet de créer autant de serveurs que vous le souhaitez sur les ressources souscrites dans votre compte hébergement, la solution optimale consiste donc à séparer vos services pour une plus grande flexibilité et une plus grande robustesse.

Mais le plus simple est de prendre un exemple concret : comme certains le savent déjà, nous soutenons l'association Millenium pour la promotion des jeux et loisirs numériques en ligne.

Le succès grandissant du site millenium.org nous poussait à rapidement repenser l'architecture du site pour tenir la charge (de nombreuses vidéos, 17 000 visiteurs uniques/jours). Pour ne rien vous cacher, nous avons quelques priorités et projets Gandi à régler avant de nous occuper du site.

Suite à une importante mise à jour d'un des jeux suivis par Millenium (NDLR: WOW patch 3.1), et même si nous avions anticipé une charge importante en passant le serveur sur 16 parts, celle-ci a vite dépassé nos estimations avec plus de 50 000 visiteurs uniques le premier jour et surtout presque autant les jours suivants.

Le site recevait alors entre 500 et 1000 visiteurs en simultané, ce qui n'est pas viable pour un serveur unique de type LAMP avec, de plus, de très nombreuses vidéos. Nous avons donc changé l'infrastructure immédiatement, pour passer d'un modèle sur un serveur unique (qui est souvent le choix au démarrage) à un modèle en infrastructure. Nous sommes passés d'une extension verticale (plus de puissance) vers une extension horizontale (plus de serveurs) :


Comme le montre ce schéma, nous avons donc sorti la base de données sur un serveur à part et dupliqué le serveur web sur 2 machines, la répartition de charge se faisant via la zone DNS du domaine. Nous pouvions aussi envisager de dédier un serveur d'une part à la répartition de charge, mais cette solution était un peu plus longue à mettre en place. Dans notre cas, il a fallu 2 minutes pour ajouter des parts sur le compte, 6 minutes pour créer les 2 serveurs, 10 minutes pour transférer les données et 2 heures environ pour configurer les services.

Aujourd'hui, la plateforme tient 1 million de visiteurs uniques par mois pour plus de 3 millions de pages vues, ce qui est une bonne chose. Mais le mieux c'est que maintenant la plateforme est évolutive. Si la base de données souffre, il nous suffira d'augmenter le nombre de parts allouées au serveur, et si les frontaux web arrivent à saturation, il nous suffira d'en ajouter un.

Si vous vous trouvez confronté à ce genre de problématique, n'hésitez pas à nous consulter, nous nous ferons un plaisir de vous conseiller.

page 2 de 2 -